Se régénérer au Printemps

 

Le printemps est la saison qui prépare la régénération du vivant.

Le règne végétal en est un bel exemple. La montée de la sève, l’accélération de la photosynthèse, la pollinisation sont autant de phases indispensables à la pérennisation de la vie. Le règne animal s’éveille après une mise au repos naturelle au cours de l’hiver.

Attentifs à la nature, nous entendons et observons les changements, l’énergie se déploie, les couleurs changent, la vie s’exprime.


L’homme n’échappe pas à ce mouvement, mais il est parfois trop coupé de la nature pour en être conscient.

Les changements climatiques, l’accès à tous les aliments en toutes saisons, la perte de repères dans les grandes villes lui font oublier son lien avec son environnement naturel.

En cette période de l’année favorable à la régénération de l’organisme, il est tout particulièrement indiqué d’effectuer une cure de détoxication, en vue d’éliminer les surcharges accumulées au cours de l’hiver.

A la fin de cette première phase, il sera alors indispensable de relancer les mécanismes vitaux « endormis » afin de retrouver l’énergie nécessaire à une activité naturellement plus intense au printemps et en été.

Se nourrir sainement, respirer, se reposer, constituent trois fonctions indispensables à la vie et à notre bien-être.

S’il est vrai que la présence dans l’organisme de nutriments essentiels participe fondamentalement à notre bonne santé, oublier les autres facteurs, émotionnels, environnementaux et énergétiques, reviendrait à oublier la dimension holistique de l’homme ainsi que l’influence directe de son environnement sur son équilibre.


Les bonnes attitudes

Se régénérer et retrouver une vitalité optimale nous demande de cultiver certaines attitudes :


• Réserver quotidiennement des moments pour prendre soin de nous par des bains relaxants et des douches stimulantes (chaud-froid), des exercices de respiration abdominale profonde, de l’automassage.


• Réduire la source de conflits qui génèrent en nous des émotions telles que la frustration, le ressentiment, la peur, la colère ou la tristesse, grandes consommatrices d’énergie.


• Reprendre ou découvrir des activités qui nous nourrissent sur le plan personnel et nous changent de notre quotidien professionnel ou familial.

Ainsi, les activités artistiques comme le dessin, le chant, la musique, la danse, réveillent notre créativité et libèrent une vitalité étonnante. Réaliser enfin ce que nous avons toujours rêvé d’accomplir, quel bonheur et quelle énergie !


• Réévaluer nos temps de récupération et mettre en adéquation nos besoins en sommeil avec nos plages de repos. Se coucher un peu plus tôt que d’habitude, s’accorder une sieste, même de courte durée en milieu de journée, constituent les meilleurs moyens de donner à notre organisme un espace de réparation et de régénération.


• Rétablir le contact avec la nature et nous relier à elle le plus simplement possible. Si nous habitons en ville, un parc, des fleurs, un fleuve, la mer, un lac, sont autant d’éléments qui nous permettent de nous relier à elle. Une promenade dans la nature, en pleine conscience. Le soleil se lève, il pleut, il vente, réservons nous quelques instants pour mieux ressentir ces moments et les apprécier.

L’énergie qui circule en nous est identique à celle que nous percevons au contact de la nature.


• Pratiquer des exercices stimulants quotidiennement, afin que l’organisme ne souffre plus de la sédentarité et libère de l’énergie. Lorsque cela est possible, marcher pour aller au travail ou faire ses courses, monter à pied quelques étages, se promener, nager, s’étirer et pratiquer une activité physique source de plaisir.


• Partager, aimer et être aimé(e) nous rend fort(e). Aller vers le vrai, cultiver l’amitié sincère, l’amour profond dans l’ouverture et la sincérité décuple notre énergie.


L’alimentation, le secret de notre vitalité

L’alimentation reste le pilier indispensable de notre vitalité. Les aliments très énergétiques comme les graines germées, les oléagineux, les fruits secs, les algues, le pollen et les aliments crus en général sont d’excellents revitalisants.

Les lipides et notamment les huiles végétales de qualité (cameline, chanvre, olive, carthame, noix, noisette…) apportent des acides gras essentiels, favorisent l’absorption de certaines vitamines liposolubles et soutiennent le système neuroendocrinien, celui qui mobilise et distribue l’énergie.

D’autres éléments doivent être apportés quotidiennement à l’organisme en quantité et en qualité :


• une eau peu minéralisée, celle-ci favorisant les échanges cellulaires,


• des oligoéléments, qui participent à de nombreuses fonctions énergétiques,


• des vitamines, substances organiques indispensables au métabolisme.

En cas de carence minérale avérée, il est possible d’avoir recours à des formes naturelles de compléments comme le Plasma de Quintonremarquable solution d’eau de mer similaire en tout point à la composition de notre plasma sanguin, ou l’Hydroxydase, seule eau en bouteille préservant la biodisponibilité des minéraux et oligoéléments, ionisés, qui la composent.


Attention toutefois, les personnes souffrant d’insuffisance rénale ou d’hypertension devront prendre conseil auprès d’un praticien, ces eaux étant chargées en sodium.

Par ailleurs, l’état de notre intestin - on ne le dira jamais assez - conditionne directement notre état de santé et notre vitalité.

Les aliments lacto-fermentés (légumes, kéfir, petit-lait, yaourt de brebis ou de chèvre) sont incontournables pour renforcer la flore intestinale et la stabiliser.

Si malgré les changements mis en place, la vitalité restait insuffisante, rien ne servirait de la stimuler : on ne tire pas sur la réserve, on remplit plutôt le réservoir.

Des plantes comme l’ortie, la prêle, des algues, Wakamé, Nori, Dulse ou de la spiruline fraiche ou en paillette constituent alors autant d’apports ponctuels intéressants.

Se régénérer, c’est revenir à l’état d’équilibre idéal entre notre corps et notre esprit, c’est entrer dans le mouvement de la vie et puiser à la source d’énergie abondante et infinie que la nature nous offre généreusement.

Sachons juste nous relier en conscience et dans la simplicité à l’essentiel, l’énergie vitale.


Dominick Léaud-Zachoval

Naturopathe - Formateur - Auteur

Directeur de l’enseignement

Ecole Libre de Naturopathie ÆSCULAPE

www.leaud-zachoval-naturo.fr

www.aesculape.eu

« La naturopathie

au quotidien »

5ème édition revue

et augmentée -

2011 - Editions

Médicis - Paris


création de site internet avec : www.quomodo.com